Haïku #16

Et tic et tac, tic-tac

Fait l’horloge du salon

Tel un cœur qui bat.

En ce jour de fête des pères,

une pensée spéciale pour mon papa

qui prenait grand soin de sa pendule

et de toutes les horloges et montres qui passaient entre ses doigts experts.

Une réflexion au sujet de « Haïku #16 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *