MONTECAO

Cela fait longtemps que je n’ai pas proposé de recette sur Creatit’.

En voici une que je voulais tester depuis un moment, c’est une tuerie.

C’est très facile à faire, tout le secret tient dans la cuisson. 

MONTECAO

 

Pour 20 petits Montécao

-250 g de farine

-100 g de sucre en poudre

-25 g de cassonade

-125 ml d’huile tournesol ou colza

-cannelle

Dans le bol du robot, verser la farine et les sucres.

Bien les mélanger.

Puis ajouter petit à petit l’huile pour obtenir une pâte compacte et cassante.

Former de petites boules de la taille d’une petite noix, posez les sur une plaque du four recouverte d’un papier de cuisson, les aplatir légèrement et pincer délicatement le sommet pour faire un petit dôme.

Saupoudrer de cannelle.

Cuire à chaleur tournante, pendant 5 mn à 180° puis pendant 25 mn à 140°.

Surveiller la cuisson, les Montécao ne doivent pas colorer.

Avec un thé, un café, une crème dessert… ils ne font pas long feu!

Régalez vous!

Un drôle de gâteau le Hummingbird Cake

Pour l’anniversaire de ma mamounette, j’ai testé aujourd’hui un nouveau gâteau, le Hummingbird cake, le gâteau colibri!

Un petit goût exotique et croquant qui a été très apprécié.

INGREDIENTS pour 12 personnes:

Pour le gâteau:

-3 bananes mûres

-300 g de farine

-100 g de cassonade

-100 g de sucre en poudre

-200 ml d’huile de tournesol

-150 g d’ananas au jus d’ananas et 100 ml de son jus

-100 g + 10 g de noix de pécan

-3 oeufs

-1 cuillère à café de levure chimique

-1 cuillère à café de cannelle

-1 cuillère à café de vanille liquide

-2-3 pincées de sel

Pour le glaçage:

-50 g de beurre

-150 g de sucre glace

-300 g de Philadelphia nature

-1 cuillère à soupe de jus de citron

-1/2 cuillère à café de vanille liquide

PREPARATION: 

1. Préchauffez le four à 180°.

2. Ecrasez les bananes à la fourchette.

3. Dans un saladier, mélangez la farine, les sucres, la levure chimique, le sel, la cannelle.

4. Ajoutez les oeufs, l’huile et le jus d’ananas, bien mélangez.

5. Ajoutez les bananes écrasées, la vanille liquide, l’ananas coupé en petits morceaux et 100 g de noix de pécan cassées grossièrement et mélangez pour bien incorporer les ingrédients.

6. Beurrez et farinez un moule antiadhésif de 23-24 cm ou utilisez un moule en silicone, versez-y la pâte et cuire 35-40 minutes. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche, sinon ajoutez un peu de cuisson. Quand le gâteau est cuit, le sortir du four et le laisser bien refroidir (Je l’ai fait la veille).

7. Quand il est bien froid, démouler le gâteau délicatement et le couper en deux dans le sens de l’épaisseur.

8. Préparez le glaçage.

Battez le philadelphia pour obtenir une crème bien lisse.

Ajoutez le beurre ramolli à température ambiante, le jus de citron et la vanille.

Bien mélangez puis ajoutez le sucre glace et battez jusqu’à ce que nappage soit bien lisse.

Installer le fond du gâteau sur la plat à service et étalez un bon tiers du glaçage.

Reposez le dessus du gâteau sur le fond et étalez le reste du glaçage sur le dessus du gâteau et sur les bords. Décorer avec les noix de cajou restantes.

Mettre au frais.

Dégustez ce gâteau surprenant, doux et fondant grâce à la banane mais aussi croquant avec les noix de pécan et pétillant avec l’ananas et le citron.

Gâteau fondant à l’orange

Pour 8 personnes :

-150 ml de jus d’oranges pressées maison

-120 g de beurre mou coupés en petits morceaux

-2 œufs

-100 g de sucre en poudre

-120 g de farine

-1 cuillère à dessert rase de levure chimique

-4 gouttes d’huile essentielle d’orange douce (facultatif)

 

Pour les finitions :

-120 ml de jus d’oranges pressées maison sans pulpe

-2 grosses tranches d’orange

 

Chauffer le four à 180°, Th 6.

Dans un grand bol, verser le beurre mou  avec 100 g de sucre et mélanger longuement pour obtenir une crème.

Ajouter les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf.

Ajouter la farine et la levure, mélanger et ajouter les 150 ml de jus d’orange et l’huile essentielle.

Verser dans un moule mou carré (Flexipan).

Cuire pendant 30 minutes en surveillent la cuisson sur la fin, couvrir si besoin.

Au sortir du four, verser le jus d’orange restant sur le gâteau encore chaud et laisser refroidir.

Démouler et décorer avec les tranches d’orange.

Il est parfait pour le dessert, nature ou avec un filet de crème anglaise ou pour le goûter avec un thé.

Bon appétit.

Cannelés Bordelais

Quelque soit l’orthographe utilisée, j’aime les can(n)elés…

La recette que j’utilise, vient de Bordeaux.

Pour 15 cannelés, (j’utilise un moule en silicone):

-1/2 litre de lait

-2 œufs entiers et 2 jaunes

-1/2 gousse de vanille ou 1 cuillère à café de vanille liquide

-1 cuillère à soupe de rhum

-100 g de farine

-200 g de sucre

-50 g de beurre

A préparer la veille.

Faire bouillir le lait avec la vanille et le beurre.

Mélanger la farine, le sucre puis incorporer les œufs d’un seul coup.

Verser dessus progressivement le lait bouillant  en mélangeant doucement pour obtenir une pâte fluide comme une pâte à crêpes.

Laisser refroidir puis ajouter le rhum.

Placer la préparation au réfrigérateur.

Le lendemain, sortir la préparation et la laisser à température ambiante pendant 1/2 heure, 3/4 d’heure.

Préchauffer le four (chaleur tournante chez moi) Thermostat 10, 235°.

Verser la pâte dans les moules et les remplir au 3/4.

Cuire pendant 8 minutes à 235° puis baisser à 180° et cuire encore 55 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.

Régalez vous.

Madeleines express

Voici une recette de madeleine express, sans temps de pause!

Pour 20 madeleines:

-130 g de sucre

-3 oeufs

-125 g de beurre demi-sel fondu

-150 g de farine

-1/2 sachet de levure chimique (6 g)

- 5 gouttes d’huile essentielle de citron ou de bergamote.

 

Préchauffer le four à 220°.

Dans le bol du robot, mettre le sucre, les œufs, mixer et faire blanchir.

Ajouter le beurre fondu et bien mixer.

Ajouter la farine, la levure et l’arôme choisi(facultatif).

Bien mixer.

Poser la plaque à madeleines sur la plaque ou la grille du four.

Répartissez la pâte dans les alvéoles

Cuire 5 minutes à 220° puis baisser le four à 200° et cuire pendant 5 minutes.

Faire refroidir sur une grille le dessous en l’air et déguster.

Les madeleines sont très rapides à faire et gonflées avec la bosse.

Bon appétit.

Le Kéfir de fruits

Ma boisson de l’été.

J’ai renoué cet été avec une boisson faite maison, expérimentée il y a quelques années.

Le Kéfir de fruits.

verre de Kéfir

Qu’est ce que le Kéfir?

Originaire du Caucase, le kéfir de fruits est une boisson issue de la fermentation de probiotiques (les grains de Kéfir) dans de l’eau.

Cette boisson citronnée est rafraîchissante, pétillante mais aussi pleine de bienfaits, notamment de nombreuses vertus digestives, il renforce également le système immunitaire, diminue la tension artérielle, régule le taux de cholestérol, et contient des vitamines A, E et B. Les probiotiques de manière générale sont aussi susceptibles de réduire l’eczéma…

La transmission des grains se fait entre connaisseurs, il faut avouer que le « secret » du kéfir, tout comme les grains, se transmet presque de « bouche de druide à oreille de druide ».

La recette traditionnelle prévoit de mettre du sucre dans la préparation du kéfir, ce n’est pas pour sucrer la boisson, mais pour « nourrir » le kéfir qui transformera ce sucre.

Le sucre disparaît donc au fil de la fermentation et au terme de la préparation, la boisson obtenue est peu sucrée.

On la nomme aussi » Champagne du Caucase ».

Pour un litre d’eau de source, il faut:

-deux cuillères à soupe de grains de kéfir

-2 cuillères à soupe de sucre blond

-2 rondelles de citrons

-2 figues sèches

Dans une carafe à gros goulot mettre l’eau et le sucre, laisser fondre.

Ajouter les grains de kéfir, le citron et les figues.

Recouvrir d’un linge ou d’une compresse et laisser à température ambiante, jusqu’à ce que les figues remontent à la surface (environ 24 heures mais plus vite quand il fait très chaud).

Retirer les figues et le citron, filtrer le liquide avec une passoire très fine (j’utilise un filtre à café permanent avec un petit entonnoir).

Ne jamais utiliser de métal au contact des grains.

Récupérer les grains, on peut les rincer de temps en temps puis les remettre dans le récipient et reprendre la recette du début pour un nouveau cycle.

Conserver la boisson au frais de préférence dans des bouteilles en verre.

Quand la quantité des grains augmente trop, (il faut garder la proportion d’une cuillère à soupe de grains pour 1/2 litre d’eau de source) en prélever une partie et les faire sécher sur une assiette en plastique pour les conserver ou partager.

grains de kéfir

Grains de kéfir frais en train de sécher.

Pour plus de conseils ou obtenir des grains, (dans la limite des stocks, il faut être patient, le temps qu’ils sèchent), contactez moi.

J’ai reçu mes premiers grains de Kéfir de Rebelle-Santé, un grand merci à Maryse qui m’a permis de renouer avec cette délicieuse boisson.

Pour l’instant, je vais boire un verre de Kéfir sur ma terrasse!

Pâté végétarien

Sur le blog de Guyloup, j’ai trouvé une recette de pâté végétarien.

J’ai été à la fois attirée par ce pâté et sceptique quant’ à ces ingrédients.

Mais après les avoir  tous regroupés, je me suis lancée.

Le premier essai fut plébiscité avec un petit bémol, un peu trop salé, le 2 ème essai m’a permis d’ajuster la dose de sauce de soja et maintenant, il est juste parfait!

Dans la recette de Guyloup, les ingrédients sont en tasse ou en ml à la manière canadienne ou américaine, alors pour plus de facilités, j’ai transféré les tasses en grammes.

Je vous livre sa recette modifiée à ma sauce.

Pâté Végétarien

Pâté végétarien site

En petits cubes à l’apéro ou en entrée avec des cornichons, son succès est tout aussi assuré.

- 100 g de graines de tournesol

- 25 g de graines de sésame

- 20 g de levure alimentaire

- 40 g de farine de maïs

- 25 g de semoule de maïs (polenta)

- 100 g d’oignons

- 130 g de pomme de terre crue

- 70 g de carotte crue

- 65 ml d’huile de tournesol

- 50 ml de sauce de soja légère

- 15 ml d’eau

- 6 g d’ail écrasé

- 1 grosse pincée de thym

- 1 bonne cuillère à soupe de basilic frais ou surgelé haché

- 4 tours de moulin de poivre

Préchauffer votre four à 180°

Mouliner les graines et la levure pour obtenir une poudre, verser dans un saladier.

Hachez le oignons, la pomme de terre et la carotte, ajouter les dans le saladier.

Ajouter tous les ingrédients qui restent et mélanger. Si cela parait trop sec, ajouter un peu d’eau.

Verser dans une terrine à pâté ou dans un moule à cake, lisser le dessus et cuire 50 mn en couvrant à la moitié de la cuisson.

Laisser refroidir  puis démouler délicatement.

Placer au réfrigérateur  au moins trois heures avant de servir. (Je le fais la veille.)

Guyloup dit qu’il se conserve une semaine au frais, mais je n’ai pas pu tester, il a été dévorer en une fois!

Mini soufflé glacé

La chaleur arrive à grand pas, une occasion de ressortir cette recette oubliée.

SOUFFLE GLACE

soufflé glacé

A PREPARER LA VEILLE

Pour 12 coupelles de 150 ml :

-50 cl de crème fleurette entière très froide

-3 œufs

-65 g + 50 g de sucre en poudre

-3 cuillères à soupe de crème de framboises

-1 sachet de sucre vanillé

-1 pincée de sel

-200 g de brisures de framboises et 36 framboises entières.

Découper 12 bandes de papier sulfurisé de 10cm de large et plier-les en deux par le milieu sur toute leur longueur.

Appliquer-les en rond contre la paroi intérieur des coupelles. Elles doivent dépasser très largement, et faire le tour du moule en se chevauchant de quelques cm.

Dans un grand saladier bien froid, verser la crème liquide et fouetter-la pour obtenir de la chantilly bien épaisse, ferme et mousseuse. Réserver.

Séparer les blancs des jaunes. Ajouter une pincée de sel aux blancs et monter-les en neige très ferme tout en ajoutant 65 g de sucre afin d’obtenir une mousse brillante.

Ajouter 50 g de sucre et le sachet de sucre vanillé dans le saladier où se trouvent les jaunes. Battre jusqu’à ce que le mélange épaississe et forme le ruban. Ajouter-y la liqueur.

Avec une spatule en bois, verser délicatement et uniformément les blancs et les jaunes sur la crème fouettée et tourner de bas en haut.

Verser une partie de la crème dans les coupelles, ajouter les brisures de framboises, finissez de garnir en crème et décorez avec 3 framboises.

Mettre au congélateur au moins 6 heures.

Sortir les soufflés pendant 10 à 15 mn et décoller en douceur le papier. Remettre au congélateur jusqu’au moment de servir, (sortir 5 à 10 mn avant dégustation).

Vous pouvez varier les fruits, frais ou confits ou adapter la décoration en disposant sur le soufflé des morceaux de fruits en fonction de la liqueur choisie.

Il est possible aussi de faire une gros soufflé à démouler et à partager en utilisant un moule à soufflé.

C’est un dessert original, rafraîchissant  et léger.

Bûche roulée pistaches framboises

Comme nous ne sommes pas trop chocolat chez moi, pour les fêtes, j’ai testé une bûche roulée très légère et délicate, trouvée ICI.

bûche pistache framboise

J’ai un petit peu adapté.

Ingrédients:

La génoise à la pistache :

- 4 œufs
- 120 g de sucre
- 60 g de farine
- 60 g de poudre fine de pistaches non salées
- 1 pincée de sel
La crème à la framboise :

- 250 g de mascarpone
- 40 g de sucre
- 150 g de framboises
Le décor :

- 20 cl de crème liquide entière

-1 sachet de sucre vanillé
- 25 g de pistaches non salées hachées
-15 framboises entières
Préparer la génoise:
Préchauffer le four th°6, 180°C.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange blanc et mousseux.
Ajouter la poudre de pistache.
A part, ajouter une pincée de sel aux blancs d’œufs et les monter en neige bien ferme.
Les incorporer délicatement à la préparation œufs-sucre-pistache. puis ajouter doucement la farine.
Verser la pâte sur une plaque rectangulaire recouverte de papier sulfurisé ou une plaque spéciale génoise en silicone.
Faire cuire 10 mn à chaleur tournante.
Démouler la génoise dans un torchon humide et rouler.
Préparer la crème:
Ecraser les framboises à la fourchette avec le sucre et mélanger avec le mascarpone légèrement battu.
Etaler la crème sur la génoise refroidie et déroulée et rouler de nouveau.
Envelopper dans un film alimentaire en serrant bien et laisser au frigo pendant au moins une heure ou toute la nuit.
Finir le décor:
Battre la crème liquide en chantilly ferme et ajouter le sucre vanillé.
L’étaler en couche épaisse tout autour du roulé et sur les bouts.
Saupoudrer de pistaches hachées et installer les framboises réservées.
Bon appétit, c’est un régal!

Sauce au Pesto

De retour du marché avec un gros bouquet de basilic, cela donne des pâtes au Pesto pour le déjeuner.

Voici la recette à ma façon:

Pour 3 ou 4 personnes suivant appétit :

-44 g d’huile d’olive

-24 g d’eau

-2 gousses d’ail écrasées (6 g)

-50 g pignons de pin

-40 g de parmesan

-4 tours de moulin de poivre

-50 g de feuilles de basilic

Mettre dans le robot avec le liquide au fond et mixer (au dernier moment pour garder la couleur bien verte).

Veiller à obtenir une pâte bien homogène.

Verser sur les pâtes chaudes et déguster.

Le menu de ce midi, sur la terrasse, pâtes au Pesto suivie d’une glace rapide à la framboise et de quelques Biscotti aux amandes, un régal!

Edit: C’est un des articles qui avaient disparus lors du « crash » de Novembre 2014 et qui a été retrouvé.